Nos meilleurs conseils pour entretenir et nettoyer votre voile d’ombrage

Comme vous avez pris le temps de choisir soigneusement la meilleure voile d’ombrage, il est tout à fait logique de penser à l’entretenir correctement pour pouvoir en profiter le plus longtemps possible. Voici donc les bons gestes à adopter pour préserver l’état de votre toile.

Pourquoi nettoyer sa voile d’ombrage

Les voiles d’ombrage sont considérées comme des structures légères. Cela veut dire qu’elles doivent être installées au printemps et décrochées en automne. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’hiver est plus approprié aux rafales de vent. Or, les voiles ne sont pas conçues pour supporter le gel et la neige. Voilà pourquoi vous devez démonter vos voiles d’ombrage avant la fin de l’automne. Maintenant, vous ne pouvez pas tout simplement décrocher votre voile, la plier et la ranger. En l’absence de lumière, les moisissures vont se multiplier donc vous risquez d’avoir une mauvaise surprise au printemps si vous ne prenez pas le temps de laver votre toile avant de la ranger.

Comment nettoyer une voile d’ombrage ?

Tout d’abord, il faut savoir que tous les tissus ne vieillissent pas de la même façon. L’acrylique est plus sensible à la moisissure que le Soltis, donc plus difficile à nettoyer. D’ailleurs, l’idéal est de le réimperméabiliser tous les trois ou quatre ans pour éviter la pénétration de la salissure dans le tissu.

Le PVC, le Mesh, le Soltis et la Batyline sont très facile à laver.

Les couleurs aussi peuvent faciliter, ou pas, l’entretien d’une voile d’ombrage. Les tons très clairs ou très foncés sont plus salissantes que les tons neutres (beige, sable, chanvre, gris moyen, etc.). Le blanc et le noir sont les plus difficiles à entretenir parce qu’elles sont les plus salissantes.

Suivez scrupuleusement les recommandations et les conseils d’entretien du fabricant, sachant que certains tissus nécessitent un traitement particulier. Les voiles en mesh par exemple sont faciles à nettoyer tandis que les acryliques sont plus sensibles aux taches et doivent parfois être nettoyés avec des détachants à sec. Dans les cas les plus simples, quelques coups de brosse avec de l’eau savonneuse sont suffisants. Pour les cas plus complexes, l’intervention d’un professionnel est nécessaire.

L’utilisation des produits chimiques et des détergents n’est pas recommandé, sauf avis contraire du fabricant. De même, ce ne sont pas toutes les voiles d’ombrage qui supportent la machine à laver. Pensez donc à consulter la notice pour savoir si votre toile supporte ce traitement ou non.

Les bons gestes pour entretenir sa voile d’ombrage

Vérifier souvent la tension de la voile

Une voile d’ombrage doit être bien tendue pour laisser l’eau couler naturellement. Donc, si vous voulez que votre voile soit préservée, pensez à vérifier régulièrement sa tension. Vous pouvez faire cela une fois par semaine par exemple.

Garder la toile à l’abri de l’humidité

Entretenir sa voile d’ombrage, c’est aussi la protéger contre l’humidité. Alors, quand vous rangez votre toile en fin de saison, prenez le soin de bien la sécher. Si vous la rangez alors qu’elle est encore humide, elle risque de détériorer.

Opter pour des voiles colorées

La couleur, c’est avant tout une question de goût mais force est de constater que les couleurs clairs comme le blanc sont salissantes. Donc si vous avez peur des salissures, optez pour une voile colorée. Après tout, de nombreux fabricants proposent des voiles de différentes couleurs. Vous n’aurez donc que l’embarras de choix.

Lavage à la machine

Comme on a dit plus haut, toutes les voiles d’ombrage ne supportent pas forcément le lavage à la machine. Cependant, si vous avez opté pour une toile qui est lavable à la machine, alors pourquoi pas. C’est même recommandé pour un lavage en profondeur avant de la ranger en fin de saison.

Hiverner sa voile d’ombrage

Quelle que soit la qualité de votre voile d’ombrage, sachez qu’elle n’est pas faite pour rester dehors pendant l’hiver ou les grosses tempêtes. Le tissu le plus robuste ne pourra jamais supporter des vents qui soufflent à plus de 70km/h. Donc, n’oubliez pas de décrocher votre voile et la ranger une fois que la saison estivale touche à sa fin. C’est le moment idéal pour faire un nettoyage en profondeur de votre voile. Et attendez qu’elle soit bien sec avant de la ranger.